Archives

Retour
84
Edito

Ce numéro ouvre des pistes de réflexions plus qu’il n’apporte de réponses catégoriques. Le Portfolio (p.27) met par exemple en lumière les équilibres fragiles et combien fondamentaux qui relient les différentes espèces au sein d’un écosystème. Il décrit comment un prédateur peut à lui seul structurer toute la communauté dont il fait partie. Le projet de BioDi-Verger (p.17) repense ce principe d’équilibre en privilégiant une production biologique à haute biodiversité et bas intrants, dont l’impact climatique serait neutre, proche des principes de la permaculture et des jardins forêts. Les produits alternatifs d’origine naturelle (p.7) séduisent d’ailleurs de plus en plus d’utilisateurs, soucieux de minimiser l’empreinte environnementale de leurs productions tout en assurant une efficacité satisfaisante. Enfin, grâce à l’analyse des éthylphénols par HPLC (p. 11), il suffit désormais de 15 min pour vérifier si un vin est olfactivement dégradé par la présence de Brettanomyces. Une réponse technologique pour s’affranchir de la variabilité de sensibilité du nez humain. Les avancées technologiques entraînent des mutations profondes au sein de nos sociétés. Robotisation et moyens de communication toujours plus performants modifient durablement nos habitudes. Nos relations aux autres, au monde du travail, à notre environnement et nos modes de consommation en sont directement influencés. Ces bouleversements rapides et continus ouvrent autant de nouveaux horizons qu’ils suscitent d’inquiétudes et de crispations. Nul ne saurait dire en effet quels seront les impacts les plus significatifs sur nos vies, chaque situation étant unique. Seules certitudes, tous les systèmes sont concernés. Comprendre ces transformations va conditionner notablement notre attitude face au changement. Et à cet égard, plusieurs options sont possibles:

  • se résigner et subir (le pouvoir des autres), par paresse ou fatalisme;
  • lutter en vain, avec l’ambition dépassée de croire en un possible retour en arrière;
  • relever les défis d’un monde nouveau en accompagnant ce mouvement.

Le dossier (p.21) présente des méthodes de prévision et de prospective pour la filière vitivinicole. Elles permettent d’améliorer notre compréhension des systèmes, des liens qui les unissent et ainsi de développer notre capacité d’anticipation. Si l’anticipation n’est pas une fin en soi, elle constitue une démarche utile pour éclairer les choix, agir en faveur d’un futur souhaité et ce faisant, redonner du sens au mot AVENIR.

Simone de Montmollin
Patrimoine

Capitaliser sur sa Fortune !

Noémie Graff

p.1
Edito

Redonner du sens au mot avenir

Simone de Montmollin

p.5
Sciences

Viticulture / p.7

Bicarbonate de potassium à la vigne

Pauline Pabiot

Œnologie / p.11

Phénols volatils responsables des odeurs brettées

Julie Niebel

Arboriculture / p.17

Evaluation de la faisabilité d’un BioDi-Verger

Noémie Wälti, Dr Dominique Fleury

Dossier

Analyse des marchés et prospective viti-vinicole

Simone de Montmollin

p.21
Portfolio

La cascade trophique

Pierre Baumgart

p.27
Actualités

ECHO DU VIGNOBLE – L’interview – Thierry Walz/ p.38

Eclairages

ADC / p.41

Assemblée générale 2015 à Palexpo Genève/

USOE / p.43

Rigueur et continuité – Présentation du comité/

EIC / p.44

Cérémonie de clôture 2015 – Présentation de Dr. Markus Rienth/

 

p.46

DECOUVREZ 40 ANS DE PUBLICATION! Tous les numéros d’OBJECTIF sont disponibles ici en format pdf. Tous droits réservés

 

Création de sites internet © LemanSites.ch
Votre produit a été ajouté au caddie