Archives

Retour
82
Edito

Un nouvel accord climatique international devrait être conclu lors de la Conférence sur le climat de Paris en décembre prochain. La Suisse y tient un rôle important, même si ses émissions de gaz à effet de serre représentent moins de 1,5 ‰ de la production annuelle de la planète. Régulièrement abonnée aux premières places en matière d’innovation et de comportements environnementaux, elle se doit de continuer dans cette voie et servir d’exemple à d’autres. Le secteur agricole est responsable d’environ 12 % des émissions nationales de gaz à effet de serre. A titre de comparaison, l’industrie s’approche de 21 %, les services 8 %, les transports 32 % et les ménages 18 %, selon les statistiques fédérales. L’agriculture a donc sa part de responsabilité afin de permettre à la Suisse de confirmer les nouveaux objectifs fixés par le Conseil Fédéral : d’ici 2030, une réduction de 50 % des émissions enregistrées en 1990. Le changement climatique qui s’est amorcé depuis les années 1950 est très probablement et principalement dû à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre anthropiques. En matière de viticulture, ses conséquences se font de plus en plus sentir, par exemple en termes de phénologie et de maturité, à l’exemple du Gamaret (p.7). L’apparition de nouveaux organismes et la prolifération de certains d’entre eux (p.15 & 31) ne sont certainement pas étrangères aux modifications climatiques. Même si, il est vrai, les importations ont aussi leur mot à dire, bien que dans une moindre mesure qu’au XIXe siècle en Europe avec l’oïdium, le phylloxéra puis le mildiou. Les mesures prises par le canton de Genève, par exemple, en matière d’organismes réglementés (p.19) devraient permettre de gérer de telles situations, parfois catastrophiques. Un focus est d’ailleurs effectué en page 24 sur le dernier ayant beaucoup fait parler de lui : Drosophila suzukii. L’oenologie a aussi un rôle à jouer en matière de résolution des problématiques environnementales, notamment à travers la préservation des ressources. L’article en page 11 fait le point sur l’une des plus importantes, qu’il est nécessaire de savoir gérer avec plus de parcimonie : l’eau… Face à ces préoccupations climatiques, chacun devrait ressentir une certaine responsabilité et agir à sa mesure, aussi humble soit-elle. Sans toutefois perdre de vue que le maître mot reste la coordination !

Richard Pfister
Patrimoine

La genèse du déluge

Noémie Graff

p.1
Edito

Un nouvel accord climatique international

Richard Pfister

p.5
Sciences

Viticulture / p.7

Suivi phénologique et climatique de Gamaret

Aristide Furrasola

Œnologie / p.11

Etude de la consommation des caves suisses

Florent Morandi

Arboriculture / p.15

Tordeuses en vergers de pommiers

Dominique Fleury

Dossier

Lutte contre les ennemis des cultures

Nicolas Delabays et Alexandre de Montmollin

p.19
Portfolio

Les coléoptères mangeurs de bois

Pierre Baumgart

p.27
Actualités

INFO – Florilège de Discours savants sur le vin/ p.39

Azélina Jaboulet

Eclairages

ADC / p.41

Assemblée générale 2014 à Changins

USOE / p.43

27ème Assemblée générale

EIC / p.43

Cérénomie de clôture 2014 – ES technicien-ne vitivinicole – Macrowine 2016

p.46

DECOUVREZ 40 ANS DE PUBLICATION! Tous les numéros d’OBJECTIF sont disponibles ici en format pdf. Tous droits réservés

Création de sites internet © LemanSites.ch
Votre produit a été ajouté au caddie